Mathieu Vernet

Cela fait vingt ans que Mathieu Vernet pratique l’harmonica diatonique et chromatique. Il a débuté sur un chromatique que ses parents lui avaient offert. Il a appris en autodidacte, puis a découvert les harmonicistes diatoniques, Little Walter, Big Walter Horton, Jean Jacques Milteau, Nico Wayne Toussaint … Un choc ! Il décida alors de se mettre à l’harmonica diatonique.

Quand il était étudiant à la fac, il allait jouer dans des jam sessions organisées par l’harmoniciste Jean-Luc Roudjé (Teddy Costa) et gagna, petit à petit, en justesse et en précision. Il revisita ses disques d’adolescent dans lesquels figurait l’harmonica, Led Zeppelin, Deep Purple, Supertramp, The Rolling Stones, The Doors, Noir Désir…

Il a joué une douzaine d’années dans diverses formations aux styles variés: blues, Rhythm and blues, soul, rock, reggae, ska, musique africaine (zouk, mandingue, afro-beat, ballades), puis seul en scène.

Lors d’une tournée en Afrique, une anche de son harmonica chromatique se cassa, il lui était impossible de la réparer et n’eut pas d’autres solutions que de réarranger son répertoire avec ses harmonicas diatoniques.

De retour en France, il s’intéressa alors à la technique des « overbends » (qui permet le jeu chromatique sur un harmonica diatonique) et à la facture de l’harmonica. Il approfondit également ses connaissances sur l’harmonie, l’improvisation et la composition musicale.

À ce jour, sa démarche est de pouvoir développer un discours musical cohérent sur tout type de musique, notamment le jazz, qui est une source intarissable d’inspirations et de travail qui dépasse le cadre traditionnel de l’harmonica diatonique.

Il se consacre à l’enseignement de l’harmonica depuis 2008. Il a enseigné dans un « music shop » et des écoles de musique agrées par l’union départementale des écoles de musique.

Aujourd’hui, il donne des cours à domicile et anime des stages en partenariat avec l’association « Ruine Babines ».

Il a publié en septembre 2019, aux Éditions Musicales F2M, une méthode d’harmonica diatonique « J’apprends…L’HARMONICA, tout simplement ».

En 2020, il est « endorsé » par le fabricant coréen d’harmonica DaBell, afin de promouvoir son modèle « Noble ».