Témoignages

Extrait de l’interview du groupe ONCLE JACK par le webzine « ROAD TO JACKSONVILLE », 2013 :

RTJ : A quel moment as-tu joué de l’harmonica ? En as-tu toujours joué dans tes groupes précédents ?

TonTon Alain C : Depuis les débuts avec The WHY où je reprenais « Bye Bye Bird » (version Moodie Blues) à ONCLE JACK où j’aime bien mettre un coup de biniou quand le morceau s’y prête ! Je n’ai jamais appris, je joue d’instinct, mais aujourd’hui j’ai un peu plus de temps et je prends des cours avec un jeune prof époustouflant : Mathieu VERNET.

7 commentaires sur “Témoignages

  1. Bonjour,

    Il y a quelques années j’ai rencontré Mathieu dans un groupe amateur. Alors que je suis à l’harmonica chromatique et souhaite jouer du tango argentin, Mathieu a accepté de m’accompagner dans cette belle aventure. Il est très à l’écoute, pédagogue, disponible, tout à fait adapté à un public sénior et très patient. Je me régale et ai repris confiance en moi. je te remercie

  2. Je joue de l’harmonica depuis 1973. J’ai joué dans différents groupes et j’ai participé plusieurs fois à des stages de Jean Jacques Milteau lorsque j’habitais en région parisienne. Après une période d’abstinence et un déménagement à Toulouse, j’ai pris des cours avec Mathieu.
    Je dois dire qu’il a changé mon regard sur l’harmonica et ma manière de travailler. Il sait faire passer des notions complexes, simplement.
    Je joue toujours les musiques que j’aime, mais différemment et ça s’entend!

  3. Je suis guitariste et je me suis mis à l’harmonica depuis quatre ans. Je joue dans un groupe, style pop, rock, reggae, et j’aime bien de temps en temps intervenir à l’harmonica. J’ai pris une année de cours d’harmonica pour perfectionner ma technique (2 cours par mois). J’avais déjà des bases théoriques avec la guitare et j’ai aussi progressé dans ce domaine avec les cours de Mathieu. Et ça me sert pour la guitare.
    J’ai participé à un de ses stages aussi, c’était sympa et utile.
    Il n’y a pas beaucoup de prof d’harmonica, Mathieu est sérieux et très compétent. J’attends sa méthode!

  4. J’ai participé au stage « Les harmonicales » initié par Mathieu Vernet, en collaboration avec l’association Ruine Babines.
    Au cours de cette journée, nous avons travaillé sur deux morceaux de musique accessibles à des débutants. Des parties un peu plus techniques ont permis, je pense, aux participants plus expérimentés d’y trouver aussi leur compte.
    Dans cette étude, nous avons abordé quelques aspects théoriques par rapport au rythme, à une grille harmonique et aux gammes. On a aussi appris à utiliser différents types de micros et à faire les réglages sur un ampli.
    On a fini cette journée en jouant les deux morceaux d’harmonica avec un son amplifié.
    Autant dire que ce fut complet tant dans l’acquisition de connaissances que dans la mise en pratique. Le tout en se faisant plaisir à jouer et en ayant envie de persévérer pour réussir à tout passer.
    Grâce à l’enregistrement du morceau et à sa version play-back qui accompagnent la tablature/partition, on va pouvoir continuer à s’éclater !Et si on trouve un ampli par là,ça va y aller!
    J’ai hâte au prochain stage et en attendant je continue les cours avec Mathieu dès la rentrée. Progrès garantis ! Merci.

  5. Lors d’un récent cours avec Mathieu, nous avons appris à accorder un harmonica.
    Il faut savoir, que certaines difficultés pour obtenir la note juste et notamment sur les altérations, peuvent provenir d’un mauvais accordage.
    Avant d’avoir la chance d’apprendre à accorder avec quelqu’un d’expérimenté, je me suis aventurée à essayer de le faire. J’ai utilisé une lime à ongle, ce qui ne semble pas idéal.De plus, pour l’anecdote, je me suis trompée d’harmonica. Et le temps que je m’en aperçoive, j’ai bien abimé, dévié, la lamelle qui ne risquait pas de me donner la note désirée…J’ai pensé que je ne pourrais plus utiliser cet harmonica sur toutes ses octaves !
    Mais pendant le cours, j’ai aussi appris qu’on pouvait les réparer dans la plupart des cas, d’autant qu’il existe des pièces détachées si besoin.
    Pour le coup, en attendant que j’apprenne à le faire, c’est Mathieu qui l’a réparé car cela fait aussi partie de ses compétences. Mon harmonica est comme neuf et je lui en suis très reconnaissante !
    Alors si vous avez un harmonica qui dysfonctionne, vous savez ce qu’il vous reste à faire !
    Il est prévu que le prochain stage, programmé pour le samedi 21 décembre 2019, rentre dans le vif du sujet sur une partie de la journée.

    1. Merci Flavie,

      effectivement, le réglage d’un harmonica est un point à ne pas négliger. Nous l’avons tous appris à nos dépens (comme une note qui se bloque ou se désaccorde en pleine représentation!)
      Les luthiers sont plus nombreux que les facteurs d’harmonicas malheureusement, alors je suis ravi de pouvoir transmettre ce savoir.
      Je te rassure, avant de savoir régler les harmonicas j’en ai cassé quelques-uns!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *